Suisse energie

Sur la route en BMW i3s pendant un mois complet

Dans le cadre du concours co2auplancher en coopération avec BMW Suisse, Mme Wullschleger a réalisé l’un de ses rêves: l’heureuse gagnante a pu tester la BMW i3s pendant tout le mois d’avril. Nous sommes curieux de savoir comment elle a vécu ce mois et ce qu’elle pense de ses premières expériences avec un véhicule électrique.

Voici à quoi ressemble une gagnante rayonnante. – Mme Wullschleger en compagnie de la BMW i3.

Madame Wullschleger, la BMW i3 a été à votre entière disposition pendant un mois – elle vous manque déjà?

Cette voiture est un super bolide et j’ai eu beaucoup de plaisir à la conduire pendant un mois. La i3 me manque effectivement un peu.

Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans la BMW i3 s?

Le fait qu’elle soit petite, compacte, maniable et sportive.

Pour quel usage l’avez-vous le plus souvent utilisée? 

J'ai surtout utilisé le véhicule pour les courts trajets et les petites courses de proximité. Elle s’est avérée très pratique.

La BMW i3s est une voiture électrique. Si vous la comparez avec d’autres voitures, quelles sont les principales différences? 

On a à peine besoin des freins dans la mesure où le frein moteur est plus puissant que sur les voitures classiques. Une autre grande différence est le bruit de moteur inexistant. La BMW i3s se déplace quasiment sans un bruit.

Quels sont les avantages de la BMW i3s?

Auprès de différents fournisseurs, il est possible de combiner les courses et la recharge. Elle prend peu de place et garantit des sensations agréables pendant la conduite.

Et quels sont les inconvénients? 

La batterie est très volumineuse et on se sent un peu à l’étroit car il ne reste pas beaucoup de place pour les passagers.

La i3s a-t-elle changé votre point de vue sur les voitures électriques? 

Oui et non. Pour moi, il s’agit simplement d’une expérience de conduite différente mais tout aussi agréable qu’avec les voitures conventionnelles dotées d’un moteur à combustion.

Comment pensez-vous vous déplacer sur la route dans 20 ans?

L’évolution nous le dira.