Suisse energie

Salon de l'automobile de Los Angeles 2018

Au Salon de l'automobile de Los Angeles, qui se tiendra jusqu'à dimanche, si seulement quelques innovations importantes sont présentées cette année, on y découvre des perspectives passionnantes pour l'avenir.

Il y a deux mois et demi, à Paris, le moral des grands constructeurs était encore au plus bas. Mais dans l'atmosphère d'Hollywood, l'industrie automobile est à nouveau optimiste et envisage l'avenir avec plus de confiance en elle. Car les stars du salon sont avant tout des prototypes qui font un grand bond en avant en matière de design et de technologie et qui vont bientôt entrer en production en série. A l’inverse, les grandes premières de modèles de série étaient plutôt rares.

En matière de beauté, la reine est actuellement l'Audi E-Tron GT Concept. Ce véhicule électrique aux proportions séduisantes d'un Gran Turismo devrait être sur les routes «dès» fin 2020 et devenir à nouveau un «chasseur de Tesla». Le prototype n'est pas seulement beau à voir, la fiche technique donne elle aussi envie d'en savoir plus: deux moteurs électriques d'une puissance combinée de 590 ch et d'une puissance de batterie de plus de 90 kilowattheures permettent à cette belle voiture de passer de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes pour atteindre une vitesse maximale de 240 km/h et une autonomie maximale de plus de 400 kilomètres.

Avec son prototype iNext, l'approche de BMW est plus tranquille: l'entreprise munichoise montre à quoi pourrait ressembler un SUV électrique et autonome pour la classe luxe à l'avenir. «Le tout dernier véhicule visionnaire symbolise l'aube d'une nouvelle ère en matière de plaisir de conduire», écrit BMW. «Pour la première fois, le groupe BMW a en effet regroupé tous les domaines d'innovation stratégiques dans un seul véhicule. Conduite autonome, connectivité, électrification et services - en un mot: ACES.»

La start-up américaine Rivian poursuit quant à elle des objectifs complètement différents et s'apprête à bouleverser avec la R1T le segment le plus important et le plus traditionnel du marché américain avec un pick-up à propulsion purement électrique. Ce n'est pas un hasard si cette voiture apparaît dans le format de la voiture la plus vendue aux Etats-Unis, à savoir la Ford F-150. D'une autonomie de 600 kilomètres et plus, cette camionnette devrait entrer en production en série en 2020.

Un peu à l’écart se trouve une voiture qui est généralement la vedette lors des salons: la nouvelle Porsche 911. La huitième génération présentée à Los Angeles sera commercialisée chez nous au printemps prochain. Mais contrairement aux prototypes prêts pour la production en série, celui-ci ne témoigne pas (encore) de l'aube d'une nouvelle ère, mais tente une nouvelle fois l'évolution plutôt que la révolution. Signalons toutefois que l'hybride rechargeable est dans les starting-blocks et sa présentation est prévue à Detroit ou à Genève début 2019. La nouvelle Kia Soul en provenance de Corée annonce les choses plus clairement: les Coréens ont confirmé que la Soul ne sera plus importée en Europe que sous sa forme électrique.

Les deux réponses de loin les plus originales aux questions actuelles de l'industrie en matière de puissance sont proposées par Mazda et Volvo: les Suédois s'émancipent totalement de la tôle - pour la toute première fois dans un salon automobile, aucune voiture n’est présentée sur leur stand. Les Japonais nagent également à contre-courant avec la quatrième génération de la Mazda3. Contrairement à la tendance actuelle à la numérisation et à l'automatisation à grande échelle, le fabricant basé à Hiroshima continue de se concentrer pleinement sur les valeurs fondamentales de la marque: expérience de conduite, précision et savoir-faire japonais. Mazda est le premier constructeur à introduire ce qu’on appelle le moteur DiesOtto. Grâce à une compression élevée, le mélange de carburant de ce moteur à essence s'enflamme comme dans un moteur diesel - combinant ainsi les propriétés positives des deux concepts de moteur, à savoir les caractéristiques de rotation du moteur à essence ainsi que le couple élevé et la combustion nettement plus efficiente du diesel.