Suisse energie

co2auplancher au salon Auto Zürich

Début novembre, le secteur suisse de l'automobile a rendez-vous à l’Auto Zürich Car Show. Comme dans tous les salons automobiles, les dernières tendances y sont présentées. Mais l’efficience énergétique joue ici aussi un rôle de premier plan. Karl Bieri, président du salon, nous parle des nouveautés du programme et nous explique en quoi l’efficience énergétique est importante à ses yeux.

Karl Bieri, l’industrie automobile est actuellement en pleine mutation. Qu’est-ce que cela signifie pour l’Auto Zürich?
Nous en avons conscience depuis longtemps et pour cette raison, l’Auto Zürich présente depuis des années déjà bien plus qu'un simple feu d’artifice de nouvelles voitures.

Que cela signifie-t-il concrètement?
Le 31e Auto Zürich Car Show expose certes plus de 40 avant-premières  suisses palpitantes, mais nous jetons également un pont entre le présent et l’avenir électrique et numérique.

Cela semble intéressant. Mais qu'est-ce que cela signifie concrètement et à quoi les visiteuses et visiteurs peuvent-ils s’attendre en matière d’avenir?
A beaucoup. Les chances de voir Zurich organiser un ePrix sont de plus en plus grandes. Nous sommes donc ravis de pouvoir dévoiler aux visiteurs la dernière voiture de course électrique de l’écurie Renault e.dams.  L’Akademischer Motorsportverein Zürich sera lui aussi présent avec la pilatus, 100% électrique, et la flüela driverless. Avec ces voitures, les étudiants de l’ETH Zürich sont dans le peloton de tête du Formula Student.

Karl Bieri, président du salon Auto Zürich

Il s’agit là du sport automobile électrique tel que nous le connaissons. Qu’en est-il du futur?
Celui-ci se trouve également dans le hall 5. Avec le CE Trend-Tour et le New Auto World, Euronics et d’autres grandes marques de l’électronique grand public nous laissent entrevoir à quoi ressemblera l’avenir. Grâce à la numérisation et à la connectivité, la voiture devrait se transformer en un produit électronique grand public, comme  le smartphone.

L’industrie automobile est loin d’être unanime quant au type de propulsion le mieux adapté pour le futur. En tant que spécialiste, quelle est votre opinion?
Moteur électrique, pile à combustible, propulsion au gaz, véhicule hybride rechargeable, moteur à combustion – dont le diesel – continueront à être achetés en fonction des besoins des conductrices et conducteurs et dans le respect de la législation. Je ne crois pas à la voie royale du tout électrique si souvent évoquée.

Quelle avant-première attendez-vous personnellement avec impatience et pourquoi?
La nouvelle Nissan Leaf va être présentée pour la première fois sur un salon européen. 100% électrique, cette voiture dotée d'une autonomie honorable de 378 kilomètres est proposée à un prix attrayant. L'autonomie est un facteur de succès déterminant pour les véhicules électriques, à moins bien sûr de les utiliser uniquement sur des courtes distances, ce qui peut être également judicieux.

Tandis que par le passé, les nouveautés présentées lors des salons automobiles étalaient leur taille, leur puissance et leur vitesse, l’efficience énergétique est aujourd’hui devenue un sujet essentiel. En termes d’efficience énergétique, quelles avant-premières occuperont la pole position lors du salon Auto Zürich?
D’année en année, dans tous les segments, les véhicules gagnent en efficience énergétique et de nombreux modèles équipés de moteurs plus petits deviennent de plus en plus puissants – grâce aux systèmes turbo et hybrides.

Personnellement, quelle importance accordez-vous à l’efficience énergétique?
Je roule depuis plus de 10 ans avec des véhicules au gaz naturel. Cela montre à quel point l’efficience énergétique est importante à mes yeux. Mais l’émotivité ne doit pas non plus être en reste. Le temps d'un week-end, j'aime aussi prendre le volant d'une voiture de sport.

Avec la campagne co2auplancher, SuisseEnergie souhaite promouvoir la vente de voitures qui émettent au maximum 95 grammes de CO2 par kilomètre. Une bonne chose selon vous?
Comme je le disais, je roule moi-même de manière efficiente. Je trouve cette campagne essentielle. Les informations sont présentées sous une forme attrayante et sensibilisent le public au sujet des émissions de CO2. C’est une approche très intéressante: la sensibilisation joue en effet un rôle décisif. Je suis contre les interdictions de circulation!

Revenons au sport automobile: l’équipe de F1 Sauber F1 fait son retour à l’Auto Zürich. Cela n’est-il pas en contradiction avec le nouvel Autoshow?
Absolument pas. Aujourd’hui encore, l’industrie automobile profite des progrès réalisés dans le sport automobile. Pensez par exemple à la technologie hybride SREC. Pour cette raison, je suis ravi que Sauber fasse sont retour, cette proximité avec le public souligne la «swissness» de l’équipe.

La conduite autonome est l’un des thèmes majeurs du futur. Vous réjouissez-vous à l’idée de pouvoir lire le journal ou regarder une vidéo tout en roulant? Ou bien lâchez-vous le volant à contrecœur?
A en croire certaines prévisions, conduire en lisant le journal ou bien en position allongée ne sera pas possible avant 2040. Si j’ai beaucoup de chance, je pourrai peut-être alors en profiter. Mais en l’état actuel des choses, pas question pour moi de lâcher le volant.