Suisse energie

Démonstration de force à domicile

Les Français frappent fort à l’occasion du «Mondial de l’Auto» à Paris, et toute la branche mise sur l’électrique.

Citroën C5 Aircross

Lors des derniers salons, les Français n’ont souvent fait que suivre la tendance, et parfois même avec difficulté, mais pour ce match à domicile à Paris, ils se présentent comme des pionniers. Ils y célèbrent, par exemple, la naissance du SUV intelligent et apportent une réponse conséquente à leurs concurrents avec le très convivial Citroën C5 Aircross et un DS3 Crossback tout aussi charmant. Deux modèles élégants et pratiques, et sans aucune ostentation.

Peugeot 508SW Hybrid

Les Français prennent également l’électromobilité très au sérieux. Citroën et Peugeot exposent leurs premiers hybrides rechargeables avec le C5 Aircross, la 508 et la 3008. Et la DS3 Crossback e-tense, premier véhicule électrique entièrement développé par le groupe PSA, est déjà dans les starting-blocks. Egalement disponible avec un moteur à essence ou diesel, ce petit SUV disposera, dans sa version électrique, d’une autonomie maximale de 300 kilomètres.

Chez Renault, on a aucune raison de s’inquiéter. Le constructeur a déjà lancé la Twizy, la Fluence et, en tête de toutes, la Zoe, avec son impressionnante autonomie de 400 kilomètres. De plus, sa marque-sœur Nissan diffuse la Leaf, la voiture électrique la plus vendue au monde. Les Français ont maintenant en projet une sorte de Dacia parmi les modèles électriques. En s’inspirant de la Kwid, un best-seller en Inde, ils veulent lancer une compacte au look de SUV dotée d’une autonomie de 250 kilomètres. Et cela pour moins de 20 000 euros dès l’an prochain – mais en Chine.

Mais l’électromobilité n’est que l’un des domaines d’avenir dans lesquels la France veut s’imposer. L’autre est la conduite autonome, principalement thématisée par Renault. Son responsable du design, Laurens van den Acker, a ainsi conçu une navette de luxe sans volant pour le salon de Paris. L’EZ-Ultimo ressemble à un énorme œuf de Fabergé renfermant trois fauteuils dans un décor mêlant boiseries, consoles en marbre et applications en cristal. La marque au losange présente certainement la voiture la plus luxueuse du salon, et affirme, avec une longueur de 5,70 mètres pour 2,20 mètres de largeur, la nouvelle assurance des Français. Cependant, c'est Peugeot qui remporte le prix de beauté, avec son superbe concept-car E-Legend qui ressuscite le légendaire coupé 504.

Si les marques françaises se font particulièrement remarquer cette année, ce n'est pas uniquement pour leurs démonstrations d’inventivité et de créativité, mais aussi parce que la liste des absents est très longue. En effet, presque une douzaine de constructeurs ont renoncé au salon, et pas seulement des petites marques comme Alfa Romeo, Bentley ou Lamborghini, mais aussi des grandes comme VW, Ford, Nissan, Fiat, Volvo ou Mazda – ainsi, les nouveautés attirent encore plus l’attention. Parmi elles, on ne peut ignorer les «chasseuses de Tesla» allemandes, la Mercedes EQC et l’Audi E-Tron.

Mercedes EQC

Le PDG de Daimler, Dieter Zetsche, rappelle toutefois que, malgré le lancement du SUV électrique de Mercedes, 98,3% des clients européens ont opté pour un moteur à combustion au cours du deuxième trimestre de cette année. Avec l’EQC, un modèle électrique de la dernière génération, Mercedes propose maintenant une véritable alternative au moteur à combustion. Le choix est désormais plus équitable pour les clients qui peuvent choisir l’option la mieux adaptée à leurs besoins quotidiens en mobilité. L’avenir de la marque affiliée Smart est, lui aussi, entièrement électrique. Et comme la prochaine nouveauté se fait quelque peu attendre, les stylistes en ont profité pour concevoir la Forease, un cabriolet sans compromis, sans toit ni vitres.

Qu’en est-il du reste du monde? Jaguar et Land Rover sont venues d’Angleterre, mais sans nouveautés dans leurs bagages. Une petite délégation de Tesla arrivée d’Amérique a apporté un exemplaire de la Model 3 qu’elle a cependant présenté très sobrement sur son stand. Une grande partie des marques asiatiques étaient également absentes. A l'exception de Toyota qui célèbre le retour de la Corolla avec une propulsion hybride et de Kia qui présente un nouveaux véhicule électrique grand public avec l’e-Niro.