Suisse energie

L’année automobile 2018

Les fêtes de Noël sont passées, la galette des rois est mangée, le Consumer Electronics Show (CES) a fermé ses portes et le North American International Auto Show (NAIAS) de Détroit vient d'ouvrir les siennes. Il est grand temps de dévoiler ce que nous réserve l’année automobile 2018. Nous avons sélectionné quelques-unes des nouveautés les plus efficientes en énergie parmi une offre très fournie.

L’Audi e-tron Quattro Concept a fait sensation lors du salon de l’automobile de Francfort (IAA) 2015. Fin 2018, ce SUV électrique devrait enfin être produit en série. La carrosserie se base sur celle du Q5 - et c’est donc en toute logique que ce véhicule électrique ressemble au Q5 conventionnel. Sa capacité de stockage d'énergie devrait être comprise entre 70 et 105 kWh.

BMW présente son i8 Roadster tant attendu et a également retravaillé le coupé i8. La caractéristique la plus frappante est bien sûr la capote en tissu de l'élégant Roadster, qui peut être rabattue jusqu'à 50 km/h. A partir de 2018, la puissance de son moteur BMW passera de 362 ch à 374 ch. Le moteur électrique a gagné douze chevaux grâce à de nouvelles batteries lithium-ion, pour atteindre 143 ch.

Jaguar, Mercedes et Tesla jouent la carte électrique
Le SUV électrique Jaguar I-Pace emboîte le pas à Tesla avec un concept entièrement développé pour la propulsion électrique. Les Anglais utilisent des modules en aluminium pour le I-Pace, mais ils ne reprennent du F-Pace que son essieu avant à double articulation, qui réduit le rayon de braquage. L'entraînement électrique est composé de deux moteurs couplés chacun à une boîte automatique en continu. Ensemble, ils produisent environ 400 ch et jusqu'à 700 Nm. L’autonomie annoncée est de 500 kilomètres.

La Mercedes-Benz CLS est déjà considérée comme une icône du design. La nouvelle CLS s'inspire en plus des lignes de la voiture de sport AMG GT. Le cockpit est entièrement numérique et ses différents composants ont déjà été présentés sur d’autres modèles. La motorisation la plus puissante est un semi-hybride de 367 ch avec un moteur essence six cylindres avec alterno-démarreur intégré et réseau de bord de 48 volts.

Tesla Model 3: Inutile de présenter cette Américaine. Le véhicule électrique le plus commandé au monde doit permettre à la société d'Elon Musk d'accéder au grand public. Avec une autonomie annoncée d'environ 350 kilomètres, la Tesla bondit de 0 à 100 km/h en moins de six secondes. La Model 3 est prévue pour accueillir cinq personnes. En Suisse, on n’a pas encore aperçu de Model 3. La production est en retard sur les annonces du constructeur.

Rien ne fonctionne sans essence ni diesel
Pas envie d’un véhicule électrique? Aucun problème - en 2018, l’essence ou le diesel ont encore la part belle. Et c’est confirmé par les chiffres enregistrés l'année dernière en Suisse: En 2017, plus de 58% des acheteurs de voitures ont opté pour un moteur à essence et 36% pour un diesel. En toute logique, la plupart des nouveautés roulent également avec un moteur à combustion.

Parmi les véhicules à moteur à combustion efficients en énergie, on peut citer des voitures telles que la nouvelle compacte Audi A1 ou la Citroën C4 Cactus, dotée d'une suspension hydraulique. Ford veut profiter du succès des SUV avec l'Active et si la marque n'a pas donné des ailes à la Fiesta, elle a agrandi l'espace pour les jambes et ajouté des glissières pour offrir un style plus offroad. Par ailleurs, la prochaine génération de la Focus est dans les starting-blocs tout comme la nouvelle Kia Cee'd. Mercedes-Benz s’avance vers la ligne de départ avec sa nouvelle Classe A.

Pour les compactes, Peugeot devrait conquérir des parts de marché avec une nouvelle 208, tandis que Toyota arrive avec la nouvelle Auris - également avec moteur hybride. La toute dernière Volkswagen Up est certes petite, mais géniale: en version GTI dotée d'un moteur turbo trois cylindes de 115 ch, ce petit modèle fait sciemment écho au succès passés de la Golf GTI.

Les adeptes du gaz naturel trouveront aussi leur bonheur
Déjà à l'IAA en septembre, c’était clair: les constructeurs continuent à penser au gaz naturel en 2018. Audi présente l'A4 Avant et l'A5 g-tron. Ces deux modèles de milieu de gamme utilisent un moteur plus puissant que celui de l'A3 g-tron. Audi affirme que la motorisation a été optimisée pour fonctionner au gaz naturel.

Opel commercialise désormais son Astra classique dans des versions berline et break au gaz naturel. Cette compacte est propulsée par un moteur turbo 1,4 litre de 110 ch avec un couple de 200 Nm. En plus de l'essence, le moteur à allumage commandé fonctionne au gaz naturel et au biogaz ou avec n'importe quel mélange des deux. En fonctionnement au gaz uniquement, il offre une autonomie pouvant atteindre 450 kilomètres.

Seat étend son offre avec une version GNC de son SUV Arona. Il développe 66 kW /90 ch . Les faibles coûts d'utilisation et une autonomie totale de 1200 kilomètres rendent l'Arona avec motorisation au gaz naturel particulièrement intéressante par rapport aux autres véhicules de son segment.