Suisse energie

Kalachnikov se lance dans la voiture électrique

Ce qui ressemble au premier abord à une mauvaise blague est devenu une réalité. Kalachnikov essaie de s’établir sur le marché des voitures électriques et souhaite concurrencer le pionnier américain de l’électromobilité Tesla.

La semaine dernière, Kalachnikov a présenté sa première voiture électrique dans un salon moscovite. Il s’agit de la CV-1, qui n’a pas un look futuriste, comme c'est souvent le cas dans ce secteur, mais arbore plutôt le style rétro d'une ancienne voiture soviétique. Elle serait inspirée d’une voiture des années 1970 appelée Ij Kombi. Quant à sa couleur bleu ciel, on peut se demander si elle cherche à dissimuler le fait qu’un fabricant d’armes se cache derrière ce projet? En tout état de cause, le groupe russe reconnaît que l’électromobilité jouera un rôle plus important à l’avenir.

Les spécifications exactes de la voiture n'ont pas été publiées par le groupe Kalachnikov. Le moteur serait néanmoins couplé à une batterie de 90 kWh, qui permettrait d'atteindre une autonomie de 350 kilomètres avec une seule charge. Ce qui est le plus surprenant lorsque l’on regarde cette voiture rétro, c’est de penser qu’elle n’a besoin que de quelques secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Plus précisément: de seulement 6. Cependant, ces informations doivent être traitées avec prudence: l'avenir de ce projet est encore incertain. Les fournisseurs de batteries ne sont pas connus et on ne sait pas si la CV-1 sera produite en série.

L’avenir dira si le concept de la CV-1 Kalachnikov est en mesure d’ouvrir un nouveau secteur du marché.